Comment maîtriser le trim de son moteur hors-bord ?

Comment maîtriser le trim de son moteur hors-bord ?

Le trim est un vérin hydraulique que l’on retrouve sur les moteurs hors-bords (de plus de 25 chevaux) ainsi que que sur les moteurs possédant une embase Z-drive. Il se contrôle, la plupart du temps, depuis la manette des gaz grâce à un interrupteur. Il permet d’écarter le moteur du tableau arrière en appuyant sur “up” et de le rapprocher en appuyant sur “down”. Cet interrupteur permet donc de mettre le moteur en position haute ou basse en fonction de votre utilisation. Le trim permet de corriger l’assiette de votre embarcation, il est donc essentiel de savoir l’utiliser afin d’améliorer la performance de votre bateau ainsi que votre confort. Au delà de la performance et du confort, le trim est l’outil idéal pour économiser du carburant.

 
Manette des gaz d'un moteur de bateau semi-rigide
Commande des gaz
 

Trimer en positif et en négatif

Vous aurez besoin de trimer en positif ou en négatif en fonction de votre vitesse et pour vous adapter aux conditions météorologiques. En effet si la mer est calme vous ne trimerez pas de la même manière que lorsque la mer est agitée. Enfin, la direction et la force du vent sont des facteurs à prendre en compte lorsqu’il s’agit de trimer car cela influence fortement la direction de votre embarcation.

 
Indicateur de trim sur une console de bateau
Indicateur de trim
 

Trimer en positif

Lorsque l’on trim en positif, on écarte le moteur du tableau arrière. C’est une position adaptée afin d’augmenter la vitesse de votre bateau. Cependant il faut faire attention à ne pas trop trimer en positif car cela entraîne une élévation de l’avant du bateau et une possible perte de contrôle. Lorsque l’on trim trop en positif, le moteur peut décrocher et la coque n’est pratiquement plus en contact avec l’eau. Si l’hélice se met à ventiler, il est fortement conseillé de rabaisser le trim ainsi que le régime.

 
Trim positif d'un moteur sur un bateau hors-bord
 

Trimer en négatif

Lorsque l’on trim en négatif, on rapproche au maximum le moteur du tableau arrière. Un trim négatif entraîne l’abaissement du nez de votre embarcation. Il faut donc utiliser cette position au démarrage afin de favoriser le déjaugeage. Cette position est également celle à utiliser lors de virages prononcés pour éviter une potentielle ventilation de l’hélice.

 
Trim negatif d'un moteur sur un bateau hors-bord
 

Trimer par mer calme

En condition de mer calme avec peu ou pas de clapot, il est conseillé de trimer en positif. Vous pouvez très bien trimer jusqu’à la limite de la ventilation pour gagner en vitesse. Cependant il faut rester extrêmement attentif lorsque l’on trim d’une telle manière. En effet il est bien plus difficile de contrôler son embarcation lorsque le moteur est à la limite du décrochage. Nous vous conseillons de faire plusieurs essais pour trouver l’équilibre optimal de votre bateau afin d’optimiser votre confort.

 

Trimer par mer agitée

C’est dans une mer agitée que le trim prend toute son importance. C’est l’outil essentiel à savoir contrôler pour éviter d’enfourner par vent arrière ou l’inverse en cas de vent de face.

 

Le cas du vent arrière

Lorsque vous naviguez en vent arrière, vous naviguez dans le même sens que les vagues ce qui peut vous faire enfourner. Pour éviter ce phénomène il est conseillé de trimer en positif afin de relever le nez du bateau. Cette action vous permettra de soulager l’étrave tout en passant au-dessus des vagues.

 

Le cas du vent de face

Par vent de face, votre étrave aura tendance a naturellement se relever à cause de la prise au vent. Il ne faut pas sous-estimer cette prise au vent car elle entraîne une consommation de carburant excessive. De plus, votre bateau risque de retomber en puissance sur les vagues, ce qui est fortement inconfortable. Nous vous conseillons donc de trimer en négatif pour limiter la retombée de votre embarcation. Dans ce cas, il est important de faire travailler le V de votre carène pour traverser les vagues plus facilement.

 

Nos conseils pour maîtriser le trim

Si vous n’êtes en aucun cas familier à l’utilisation du trim sur votre bateau, nous vous conseillons dans un premier temps de vous entraîner sur un plan d’eau plat. Il est important de trouver l’équilibre de votre bateau et de ressentir les effets d’un trim positif ou négatif sur le bateau. Vous devrez également travailler sur vos virages, qu’ils soient serrés ou non, pour comprendre l’utilité d’un trim négatif dans cette utilisation. Lorsque vous maîtriserez le trim sur une mer calme, nous vous conseillons de vous essayer en mer plus agitée afin d’appliquer nos précédents conseils.

 
Trim neutre d'un moteur sur un bateau hors-bord
 

N’oubliez pas que la vitesse est une variable extrêmement importante concernant le contrôle de votre bateau. Il est donc essentiel de tester différentes vitesses pour savoir laquelle est adaptée selon la situation. En rapport avec cela, nous vous rappelons de toujours respecter les limitations de vitesse pour votre sécurité et celles des autres.

Nous espérons que cet article vous aura appris ou rappelé comment utiliser votre trim.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous en faire part dans l’espace commentaire, ci-dessous ! 😉

Nous vous invitons également à vous abonner à notre newsletter ainsi que suivre notre page Facebook !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Share This